Hiner Saleem, né le 9 mars 1965, est un réalisateur, scénariste et producteur franco-kurde. Forcé de quitter L’Irak dès l'age de 17 ans, il doit se réfugier en Italie pour achever ses études. Il s'installe ensuite en France où il réside actuellement.

Il filme notamment les conditions de vie des kurdes irakiens lors de la première guerre du golfe. Cette production, bien que inachevée, sera projetée en 1992 lors du festival du film de Venise.

Il reçoit le Titre de chevalier des arts et lettres donné par le ministre de la culture français en 2005

Il réalisa plus tard notamment « vive la mariée… et la libération du Kurdistan», « Si tu meurs, je te tue » ou encore « My sweet Pepperland».